L’inventeur

PRODUCTS OF SWITZERLAND SINCE 1996

Carlo Dondo, l'inventore

E
tre inventeur, ce n’est pas un métier mais un véritable état mental, une espèce de virus que l’on attrape dès l’enfance et que Carlo Dondo a bien vite appris à connaître et à exploiter pour répondre aux mille nécessités et imprévus de la vie quotidienne, trouvant en Suisse, pays tout proche, un terrain plus réceptif et plus fructueux que son Italie natale, qu’il a quitté quand il avait seize ans.

Et c’est de la Suisse que provient la première reconnaissance officielle de son génie inventif: en 1984, il gagne deux médailles, de bronze au Salon Mondial des inventions de Genève et d’argent au Salon Mondial des Inventions de Bruxelles pour Plac-Fix, le support magnétique servant à fixer les plaques d’essai, plaques que les ateliers de réparation, les forces de l’ordre et les concessionnaires sont obligés de mettre sur les automobiles quand ils doivent les faire circuler sur les routes pour des essais ou pour tout autre type de déplacement.

L’idée des miroirs rétroviseurs naît en 1994 à la suite de deux expériences traumatiques que Carlo Dondo a vécu en première personne. Deux graves accidents avec sa super spéciale. Deux accidents auxquels il aurait pu échapper s’il avait pu éviter de se retourner pour contrôler la circulation derrière lui. Sa passion innée pour le vélo le pousse donc à trouver une solution pour augmenter la sécurité routière de tous les passionnés de vélos de course.

Carlo Dondo n’est pas un inventeur "pur", loin de là, il se soucie en effet, dès le début, de gérer en personne la diffusion de ses inventions et s’occupe de l’industrialisation, de la production et de la vente. Le support pour plaques d’essai est donc une affaire déjà très bien consolidée à la fin du dernier millénaire. Quelques années après avoir cédé à des tiers son activité, celle-ci lui garantit une entrée économique considérable qui lui permet en 1995 de développer sous tous les aspects (logistique et commercial) la ligne de produits qui incarne au mieux sa philosophie d’entrepreneur, à savoir, les miroirs rétroviseurs Sprintech® Racing pour vélos de course et Sprintech® City pour vélos de ville. Comme pour les supports de plaque d’essai, les rétroviseurs eux aussi présentés au Salon des Innovations de Martigny en Suisse en 1996 ont remporté le second prix de l’Innovation et la médaille d’or au Salon Mondial de Bruxelles en 2012.

 

carlo dondo stand eicma 2005

Aujourd’hui, les rétroviseurs Sprintech® sont présents dans les cinq continents, spécialement dans les pays où la sécurité routière est une exigence incontournable: les Etats-Unis et le Canada en tête, qui apprécient depuis désormais plus de vingt ans la qualité haut de gamme de ces produits, issus d’un projet simple du point de vue conceptuel mais réalisés avec une attention aux détails, à la robustesse et à l’ergonomie qui les rendent immédiatement reconnaissables face aux nombreuses tentatives d’imitation.

La qualité des produits Sprintech® ne concerne pas uniquement le produit final mais le processus de fabrication tout entier: tous les composants sont fabriqués en Europe, auprès de fournisseurs travaillant selon les standards européens garantissant le respect en termes d’impact environnemental ainsi que de tutelle des travailleurs. Les entreprises partenaires sont joignables en moins de 4 heures de route assurant ainsi un approvisionnement en matériel régulier et sans retard.

Dormir sur ses lauriers? Loin de là! Carlo Dondo lance en 2019 un nouveau modèle de rétroviseurs: Sprintech® Compact. Ce dernier est conçu pour offrir aux utilisateurs de VAE, à la vitesse plus soutenue qu’un vélo de ville, un miroir plus grand, comparable à ceux des motos mais plus léger et dont la fixation n’augmente aucunement la largeur du guidon.

GALERIECARLO DONDO

GALERIESALONS

 

VIDEOSPRINTECH RACING

Privacy Policy
Copyright © 2020 CD PROJECT SARL. All Rights Reserved.
C. P. 224 - 3960 Sierre, Switzerland CH
Phone: +39 338 1455199 | Fax: +41 027 4559060